Mandibules


Mandibules
Réalisateur :
Quentin Dupieux
Pays d'origine :
FR
Titre original :
Mandibules
Durée :
1h17
Année :
2020
Date de sortie nationale :
19/05/2021
Genre :
CO,FA
Casting :
David Marsais, Grégoire Ludig, Adèle Exarchopoulos…
Synopsis :
Jean-Gab et Manu, deux amis simples d’esprit, trouvent une mouche géante coincée dans le coffre d’une voiture et se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec.
Filtres
Version
Format
image
confort
son
Version
Format
image
confort
son
Cancale
Ven 2 juillet
21:00
vf 2d

sorti le 19/05/2021

Deux potes d’enfance un peu simplets, errant d’un plan foireux à un autre, trouvent, dans le coffre d’une voiture volée, une mouche géante… Que faire ? Eh bien pourquoi pas la dresser pour gagner de l’argent sans rien faire ! Voilà le pitch du dernier film du réalisateur qui anime passion et dubitativité : Quentin Dupieux.

Portée par le duo du Palmashow, Grégoire Ludig et David Marsais, cette comédie loufoque nous plonge dans un univers absurde riant de nos règles et logiques sociales. Castés pour leur décomplexion assumée très plaisante, les deux comédiens transportent le spectateur vers des personnages, humains comme animaux, et des situations dont l’absurdité semble tout à fait naturelle ; les règles du film répondant, comme le reste de la filmographie du réalisateur, à leur propre logique.

Quentin Dupieux est sûrement l’une des figures les plus singulières du paysage cinématographique français de ces deux dernières décennies. Animé par l’envie de partager des émotions, c’est avec modestie qu’il parle de son travail de réalisateur. Acclamé par les critiques cherchant à intellectualiser son œuvre, Dupieux déclare pourtant ouvertement qu’un rire franc est la réaction la plus agréable qu’un spectateur pourra lui offrir.

Ainsi, je pourrais m’étaler longuement sur les nombreuses inversions de codes incarnées notamment par Adèle Exarchopoulos qui, malgré son apparent problème vocal, est bien la seule personnage à ne pas s’accommoder à la logique loufoque du monde dans lequel naviguent avec aisance le duo de personnages principaux ; toutefois, je suivrai la logique de Quentin Dupieux en allant au plus concis : les salles sont de nouveau ouvertes, alors que vous soyez familiers ou non avec l’univers du Mr. Oizo, n’hésitez pas et foncez de suite au cinéma !

Gwendal Ollivier